Author: Santiago Tavera (page 1 of 3)

STÉPHANE QUERREC- TO MAKE A BREAK, TO MAKE A CUT: ARTS MÉDIATIQUES DANS L’ESPACE PUBLIC

Mercredi le 9 novembre 2016, le laboratoire de recherche Espaces Élastiques a reçu Stéphane Querrec, un artiste français basé à Berlin, en visite à Montréal. Il s’est adressé à plus de 30 étudiant.es, chercheuses et chercheurs et des membre de la Faculté, réuni.es au 11e étage du centre de ressources de l’Institut Milieux pour les Arts, la Culture et la Technologie, à l’Université Concordia. Querrec a partagé son exploration des espaces publics à travers l’utilisation de la vidéo, de la performance et de projets basés sur le texte. Il a abordé ses différentes façons d’inviter, de confronter ou de mettre son auditoire au défi de participer activement à ses créations. Plus précisément, Querrec a montré des exemples de son utilisation du texte comme stratégie pour questionner la voix de l’artiste et des spectatrices et spectateurs, et comment placer le travail dans un entre-deux où le sens est créé aussi par le public. Finalement, les personnes présentes ont discuté avec lui des défis possibles, ainsi que des contraintes éthiques et techniques de ces types de création.

 

La résidence de 5 semaines de Stéphane Querrec à Montréal a culminé avec La Complainte, sa dernière création en date présenté à la Mosaïque d’écrans du couloir Georges-Émile-Lapalme, à la Place des Arts. Le vernissage a eut lieu jeudi le 10 novembre 2016, à 17 heures.

 

img_8705
img_8706
img_8708
img_8709
img_8713
img_8722
img_8720
img_8719
img_8724
img_8723
img_8726
img_8727
img_8728
Loading image... Loading image... Loading image... Loading image... Loading image... Loading image... Loading image... Loading image... Loading image... Loading image... Loading image... Loading image... Loading image...

Conférence de l’artiste Stéphane Querrec

Espace 3D Élastique présente une conférence de l’artiste Stéphane Querrec:

TO MAKE A BREAK, TO MAKE A CUT:
MEDIA ART IN PUBLIC SPACE

Mercredi le 9 novembre 2016, 16h à 18h
À l’Université Concordia, Institut Milieux pour les Arts, la Culture et la Technologie
1515 Sainte-Catherine Ouest,
Bâtiment EV, salle 11.705 (centre de ressource au 11e étage).

Cet événement suscitera l’intérêt des artistes, chercheuses et chercheurs, et étudiant.es qui travaillent dans les arts médiatiques, sur des projets in situ et des installations sculpturales, avec la participation de l’audience dans les espaces publics de type déambulatoires.

Cette conférence portera sur un travail médiatique in situ, commandé à l’artiste Stéphane Querrec, pour la Mosaïque d’Écrans du couloir de l’Espace culturel Georges-Émile-Lapalme, à la Place des Arts. Stéphane Querrec, en visite de Berlin, parlera de son processus de création, abordant notamment les défis, les contraintes éthiques et techniques et les enjeux de responsabilité soulevés par un tel projet.

Cette conférence sera en anglais, gratuite et ouverte au public.

**Le lancement du travail de Stéphane Querrec pour la Mosaïque d’Écrans du couloir de l’Espace culturel Georges-Émile-Lapalme à la Place des Arts aura lieu sur place le jeudi le 10 Novembre 2016 à 17h.

artisttalknov2016

Présentation de Forêt! à l’IVLA 2016

conference_640x747

Fôret!, le plus récent projet de Leila Sujir, a été présenté le 7 octobre 2016 dans le cadre de la 48e Conférence Internationale de l’Association d’Alphabétisation Visuelle. La projection faisait partie d’une série de tournées de présentation, pendant la conférence.


Sur IVLA (traduction non-disponible) :

Visual Literacy is already a field of multidisciplinary investigation. How might it also become a field of multisensory and/or intersensory investigation? For example, how does seeing as a way of sensing and making sense of the world differ from reading, or touching, or dancing? As Isadora Duncan famously remarked: “If I could tell you what it meant, there would be no point in dancing it!” ? Or, how can the insights derived from the study of Visual Literacy be extended to other modalities of sense, such as sound studies? In asking these questions, the conference seeks to revisit and recuperate the original definition of “Visual Literacy.” In the words of John Debes (Co-founder of the IVLA), Visual Literacy refers to “a group of vision competencies a human being can develop by seeing and at the same time having and integrating other sensory experiences” (1969). More recently, Brian Kennedy (Director of the Toledo Museum of Art) proposed that “Visual Literacy is the key to sensory literacy” (2014). This suggests that the past and future of Visual Literacy lies with engaging the senses.

www.ivla.org

image-1-sujir-forest-2016 image-2-sujir-forest-2016

Forêt! aux portes ouvertes Hexagram UQÀM | Concordia

banner-cqam

Forêt!, le plus récent projet de Leila Sujir, a été présenté le 19 octobre 2016 à l’UQÀM, pendant la Tournée des labs universitaires en arts numériques.


 Plus d’informations ici

img_7238

Sommet des Technologies du Divertissement au CCIFF 2016

http-cdn-evbuc-com-images-23808251-175033001009-1-original

Le 17 septembre 2016, Charalambos Poullis, Leila Sujir et Santiago Tavera ont présenté leur recherche et plus récents projets au Sommet des Technologies du Divertissement, dans le cadre du Festival International du Film Canada-Chine 2016, à l’Université Concordia.

Description du sommet:
Le Sommet des Technologies du Divertissement est une étape critique pour bâtir une plate-forme d’échange et de communication entre la culture Chinoise et Canadienne. Les spécialistes de la technologie du film et les producteurs de films discuteront à propos de la technologie de la multimédia et des compétences de postproduction. Afin de solidifier l’apprentissage académique mutuel, les invités sont offerts l’opportunité d’assister aux nombreuses discussions sur des thèmes cinématique fascinants tels que l’innovation dans le domaine de la coopération technologique, l’industrie du divertissement et les institutions de média en masse. Ce remue-ménage est l’opportunité idéale pour l’amélioration et l’innovation au sein de l’industrie du film.

Organisé en collaboration par le département de sciences numériques et développement logiciel, (CSE), la faculté d’ingénierie et de sciences numériques, et l’Université Concordia.
Supporté par la faculté d’ingénierie et de sciences numériques, et l’Université Concordia.

Entertainment Technology Summit and Exhibition

www.cciff.ca

Tests avec les Caméras FS7, montées sur le Freestyle Rig

Nous venons tout juste de commencer à tester le Freestyle rig de P+S Technik, avec deux caméras Sony FS7 prêtées par Hexagram UQÀM.

L’idée est de voir si le système est bien adapté pour nos prochains tournages en 3D. Le poids léger des caméras, combiné avec une capacité d’enregistrement d’excellente qualité (4K), en font de bonnes candidates pour opérer sur des lieux périlleux, comme les forêts anciennes de la Colombie-Britannique par exemple!

Maintenant qu’elles sont montées sur le rig, voyons voir comment elles s’alignent sur l’écran.

 

Maquettes 3D Physiques et Virtuels

Cet été, l’équipe d’Espace 3D Élastique de l’Université Concordia utilisent des techniques de photogrammétrie pour développer des maquettes virtuelles en 3D (exemple ci-dessous). Une série de photos de façades architecturales sont rendues numériquement et réunies ensemble par un logiciel 3D. Nous travaillons avec le Roman Baths à Bath et le bâtiment Grey Nuns à Montréal. Ces maquettes sont ensuite construites physiquement, afin de nous aider à tester les projections 3D. Elles serviront ainsi au professeur Poullis, pour son projet Smart Projection Mapping.

Plus de modèles et de démos à venir!

Les Forêts Anciennes en 3D

L’équipe d’Espace 3D Élastique de Montréal s’est rendue dans les forêts anciennes de Colombie-Britannique, près de Port Renfrew, pour un tournage vidéo en 3D. Nous avons passé beaucoup de temps sur ce projet cet été. Leila Sujir et Chris Kroitor ont d’abord exploré les environs, avec l’aide précieuse de la communauté locale. L’équipe s’est ensuite élargie avec l’arrivée d’Andréann Cossette et de Jackson Sujir, pour filmer pendant une semaine dans différents lieux : Avatar Grove, Carmanah Walbran (plus spécifiquement Emerald Pool et Big Lonely Doug), China Beach. Les images ont été tournées avec deux caméras F65 de Sony, montées sur le Tango rig. Et elles sont magnifiques.

De retour à Montréal avec les images (et un peu de son à 360 degrés), Oslavi Olinares, aidé de Jorge Zavagno, a commencé la correction des clips, pendant que Santiago Tavera préparait la première prévisualisation, pour laquelle nous avons utilisé le projecteur 3D Christie Mirage 4K, emprunté à Hexagram UQAM.

Les images recueillies sont en processus de montage et seront bientôt utilisées pour des expositions et des projets d’installations futurs créés par la professeure Leila Sujir, en collaboration notamment avec la Galerie d’Art du Grand Victoria.

Restez à l’affût!

 

Older posts