Category: Uncategorized

Tests avec les Caméras FS7, montées sur le Freestyle Rig

Nous venons tout juste de commencer à tester le Freestyle rig de P+S Technik, avec deux caméras Sony FS7 prêtées par Hexagram UQÀM.

L’idée est de voir si le système est bien adapté pour nos prochains tournages en 3D. Le poids léger des caméras, combiné avec une capacité d’enregistrement d’excellente qualité (4K), en font de bonnes candidates pour opérer sur des lieux périlleux, comme les forêts anciennes de la Colombie-Britannique par exemple!

Maintenant qu’elles sont montées sur le rig, voyons voir comment elles s’alignent sur l’écran.

 

Maquettes 3D Physiques et Virtuels

Cet été, l’équipe d’Espace 3D Élastique de l’Université Concordia utilisent des techniques de photogrammétrie pour développer des maquettes virtuelles en 3D (exemple ci-dessous). Une série de photos de façades architecturales sont rendues numériquement et réunies ensemble par un logiciel 3D. Nous travaillons avec le Roman Baths à Bath et le bâtiment Grey Nuns à Montréal. Ces maquettes sont ensuite construites physiquement, afin de nous aider à tester les projections 3D. Elles serviront ainsi au professeur Poullis, pour son projet Smart Projection Mapping.

Plus de modèles et de démos à venir!

Les Forêts Anciennes en 3D

L’équipe d’Espace 3D Élastique de Montréal s’est rendue dans les forêts anciennes de Colombie-Britannique, près de Port Renfrew, pour un tournage vidéo en 3D. Nous avons passé beaucoup de temps sur ce projet cet été. Leila Sujir et Chris Kroitor ont d’abord exploré les environs, avec l’aide précieuse de la communauté locale. L’équipe s’est ensuite élargie avec l’arrivée d’Andréann Cossette et de Jackson Sujir, pour filmer pendant une semaine dans différents lieux : Avatar Grove, Carmanah Walbran (plus spécifiquement Emerald Pool et Big Lonely Doug), China Beach. Les images ont été tournées avec deux caméras F65 de Sony, montées sur le Tango rig. Et elles sont magnifiques.

De retour à Montréal avec les images (et un peu de son à 360 degrés), Oslavi Olinares, aidé de Jorge Zavagno, a commencé la correction des clips, pendant que Santiago Tavera préparait la première prévisualisation, pour laquelle nous avons utilisé le projecteur 3D Christie Mirage 4K, emprunté à Hexagram UQAM.

Les images recueillies sont en processus de montage et seront bientôt utilisées pour des expositions et des projets d’installations futurs créés par la professeure Leila Sujir, en collaboration notamment avec la Galerie d’Art du Grand Victoria.

Restez à l’affût!

 

Le projet Smart Projection Mapping est lancé, dirigé par Charalambos Poulis

Charalambos Poullis (Sciences informatiques et Génie logiciel) a reçu une bourse, avec le Dr. Sudhir Mudur (Président, Sciences informatiques) et la professeure Leila Sujir (Studio Arts), subventionnée par la CASA (Université Concordia)

Introduction et Motivation
Malgré la grande disponibilité des logiciels spécialisés, plusieurs restrictions sont toujours imposées sur les types d’objet ou de scène sur lesquels nous pouvons utiliser la cartographie projetée (projection mapping). Les plus notables sont les objets ou scènes comportant (a) des propriétés de réflectance complexes et (b) une intensité basse ou des couleurs distinctes.

Le projet vise à investiguer ces limites et trouver des solutions pour les éliminer. Le travail proposé fait avancer le savoir théorique et le développement de techniques pour identifier et régler automatiquement les zones problématiques d’une scène. De plus, il est attendu que le projet proposé amène des contributions substantielles à la solution d’un problème complexe d’une importance capitale pour la pratique dans les domaines médiatiques, visuels, de studio et d’arts interactifs. Il contribuera aussi au développement de méthodes novatrices dans les domaines généraux de la cartographie projetée immersive et interactive, de l’infographie et des jeux vidéo.

Objectifs
Dans ce projet nous conduirons une recherche fondamentale et appliquée, qui peut être séparée en deux sous-projets reliés et complémentaires. L’objectif de recherche pour chaque sous-projet est :

  1. Identifier les objets avec des propriétés de réflectance complexes.
  2. Correction couleur automatique pour les zones présentant une basse intensité ou des couleurs distinctes.